JEAN-MICHEL FOURGOUS : LA CYBERSECURITE EST UNE FILIERE D’AVENIR !
449
post-template-default,single,single-post,postid-449,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

JEAN-MICHEL FOURGOUS : LA CYBERSECURITE EST UNE FILIERE D’AVENIR !

Jean-Michel FOURGOUS au Colloque GEEA – Assemblée Nationale
Photo : Paris En Mouvement

L’ancien député Jean-Michel FOURGOUS a retrouvé jeudi dernier, pour quelques instants, une tribune à l’Assemblée Nationale, sur le thème de la cybersécurité, à l’occasion du colloque de Génération Entreprise Entrepreneurs Associés dont il est le secrétaire général.

“La cybersécurité est l’un des principaux défis que la France doit absolument relever dans ces prochaines années” a d’emblée souligné le Maire d’Elancourt et Président de l’agglomération de Sain-Quentin-en-Yvelines, la Silicon Valley française.

S’appuyant sur une étude du cabinet de conseil Accenture, Jean-Michel FOURGOUS précise : un pays qui mise sur l’intelligence numérique peut multiplier par deux sa croissance économique, et je crois que la France en a particulièrement besoin.”

Colloque GEEA du 6 juin 2019 – Assemblée Nationale
Photo : Paris En Mouvement

Face aux géants de la mondialisation que sont les Etats-Unis, la Chine et la Russie, qui se sont emparés, “quelques fois un peu brutalement”, selon lui, du secteur de l’intelligence numérique, l’ancien parlementaire tire la sonnette d’alarme : “Il est donc urgent que la France et l’Europe se réveillent !”.

Avec le numérique, plus de 80% des métiers vont se transformer dans les dix prochaines années. Il faut nous y préparer, sans état d’âme. Avec le numérique nous allons nous former autrement, nous allons travailler autrement, nous allons nous soigner autrement, nous déplacer autrement”, souligne l’élu qui voit, dans ce secteur d’activité, “le plus grand démultiplicateur d’intelligence, d’innovation et de croissance que l’Homme n’ai jamais inventé.”

Colloque GEEA – Assemblée Nationale
Photo : Paris En Mouvement

Cependant, si ce monde qui n’en est qu’à ses “premiers balbutiements”, précise l’élu, celui-ci n’est pas sans danger.

Citant en exemple les dernières cybers-attaques dans le monde, comme celles d’Atlanta, de San Antonio, de Baltimore, de WhatsApp, ou plus proches de nous, l’université de Corte, l’aéroport de Lyon ou bien encore l’entreprise Eurofins à Nantes : “dans notre pays se sont près de 20 millions de Français, c’est à dire un tiers, qui sont confrontés à des attaques informatiques” dont les préjudices s’élèvent à plusieurs milliards d’euros. La cybersécurité apparait donc comme la filière la plus dynamique dans le secteur du numérique, mais celle-ci, qui emploie 24 000 salariés dont 70% sont en Ile-de-France, connait une sérieuse pénurie.

“C’est une pénurie dramatique. Il y a un besoin de 100 000 emplois, on n’en environ 24 000 postes. Vous imaginez le besoin, et bien sûr, l’accélération que tous les organismes doivent faire pour répondre à cette urgence. C’est ce défi de la formation que nos territoires doivent relever“, souligne le Président de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.