OLIVIER DASSAULT : “LA FRANCE EST AU COEUR D’UNE NOUVELLE GUERRE MONDIALE ECONOMIQUE !”
444
post-template-default,single,single-post,postid-444,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

OLIVIER DASSAULT : “LA FRANCE EST AU COEUR D’UNE NOUVELLE GUERRE MONDIALE ECONOMIQUE !”

« Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde.” Cette phrase prononcée depuis Londres, par le Général De Gaulle, le 1er mars 1941, a raisonné, hier matin, dans les coulisses de l’Assemblé Nationale à l’occasion de l’ouverture du colloque de Génération Entreprise -Entrepreneurs Associés, présidé par M. Olivier DASSAULT, et dont le thème était : “Guerre mondiale économique : comment défendre l’indépendance stratégique de la France ?”.

M. Olivier DASSAULT Député et Président de l’association GEEA
Photo : Paris En Mouvement

“Ces paroles du chef de la France Libre raisonne avec autant d’ardeur en ce jour même où nous commémorons le débarquement de Normandie. Il n’en demeure pas moins que 75 ans après Overlord, l’opération aéronavale la plus gigantesque de notre histoire, notre pays continue de se battre pour son existence, son existentialité, pour sa puissance dans un monde tout aussi instable. Face à la monté du protectionnisme américain, la hausse du dumping chinois, l’intensification des cybers menaces, la France est en effet au cœur d’une nouvelle guerre mondiale économique“, précise d’emblée, dans ses propos introductifs, le Président de GEEA.

“Les réseaux informatiques du ministère de la Défense ont subi près de cent cybers attaques en 2017, et pas moins de huit entreprises Françaises sur dix ont été touchées par des logiciels malveillants en 2018″, souligne le Député de l’Oise qui n’hésite pas à affirmer que “la guerre cyber est bel et bien déclarée”.

“Aujourd’hui, un simple adolescent peut pirater les mails de la Chancelière Allemande, pour s’amuser, tout simplement. Un groupe anonyme peut s’en prendre à nos industries, nos transports, nos hôpitaux, sans raison apparente, à l’image du piratage géant du système informatique de la ville américaine de Baltimore, il y a quelques jours seulement. Un Etat, enfin, peut chercher à affirmer sa puissance en nous espionnant, nous manipulant ou même en sabotant nos données nationales les plus confidentielles. Voilà la réalité de cette nouvelle guerre cyber. Un conflit très discret, certes, mais d’une ampleur mondiale et dans lequel tout le monde peut se cacher derrière son ordinateur avec une impunité presque totale. Mais alors, que faire pour nous défendre efficacement face à ces nouvelles menaces et gagner collectivement cette bataille d’un genre nouveau ? ” s’interroge le parlementaire et artiste, Olivier DASSAULT, dont le site Internet n’est, à ce jour, pas sécurisé (sic)…

Et c’est en musique que le député de l’Oise, artiste confirmé, a accueilli les participants à ce colloque venus répondre à cette question fondamentale : la cybersécurité est-elle un enjeu majeur de notre souveraineté ?

Entouré de M. Jérôme CHARTIER, 1er Vice-président la Région Ile-de-France, qui a remplacé au pied levé Mme Valérie PECRESSE rattrapée par son actualité politique, de M. Christian LAMBERT, ancien Préfet et ancien chef du RAID et qui s’occupe aujourd’hui des questions de sureté à la SNCF, et de M. Patrice CAINE, PDG du Groupe THALES venus répondre à cette question, M. Olivier DASSAULT et les 160 parlementaires qui composent l’association GEEA ont lancé “un véritable cri du cœur ! Non, la France ne peut pas se résigner au déclassement face aux nouveaux géants de la mondialisation et sortir ainsi des écrans radars de l’Histoire !

Face à ce nouveau défi, le Président de Génération Entreprise Entrepreneurs Associés s’est montré rassurant et à multiplié les propositions : “notre pays déborde d’atouts et regorge de talents pour se préparer à faire face aux nouvelles menaces et réussir dans ce monde en plein bouleversement. Pour y parvenir, il apparait urgent d’intensifier nos liens entre le ministère des armées, nos PME innovantes et nos industries de défense. Il s’agit également d’œuvrer puissamment pour une Europe de la Cyber Défense et de mieux armer nos Etats face aux risques de prises de contrôles hostiles de nos intérêts les plus stratégiques.

Enfin, M. DASSAULT, qui est membre de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée Nationale à lancé un appel de “résistance, de courage et d’audace” aux nouveaux parlementaires européens : “que se soit en matière de souveraineté militaire, industrielle ou commerciale, il serait temps que l’Europe défende ses propres intérêts sur ce globe où l’Est est toujours autant incertain, l’Ouest toujours plus imprévisible, et le Sud toujours aussi instable” et souhaite que soit formé massivement les jeunes “à ces technologies de rupture pour faire de nos entreprises les nouveaux moteurs techniques et scientifiques du monde”.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.