UN NOUVEAU CENTRE D’ACCUEIL POUR LES MIGRANTS
441
post-template-default,single,single-post,postid-441,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

UN NOUVEAU CENTRE D’ACCUEIL POUR LES MIGRANTS

Le centre social de l’Armée du Salut
Photo : Joséphine BRUEDER / Ville de Paris

A proximité de la Porte de la Chapelle, un nouveau lieu d’accueil pour les réfugiés a été inauguré le vendredi 31 mai par Mme HIDALGO, la Maire de Paris, et Mme Jaklin PAILLA, première adjointe au Maire de Saint-Denis.

Confié à la Fondation de l’Armée du Salut ce nouveau lieu d’accueil, situé au 33 de l’avenue du Président Wilson à Saint-Denis, est ouvert 7 jours sur 7 de 08h00 à 19h00 jusqu’au 31 août 2019.

Ce nouvel espace, pris en charge par les deux municipalités, offre la possibilité aux réfugiés de pouvoir bénéficier de consultations médicales, de se reposer quelques heures autour d’une collation, de se mettre à l’abri de la pluie ou des fortes chaleurs, de bénéficier des espaces sanitaires du lieu et également des permanences associatives de France Terre d’Asile, du Samu Social, de l’association Aurore ou encore d’Action contre la faim.

Pour faire vivre ce lieu d’accueil, la Fondation de l’Armée du Salut recherche des bénévoles tant pour donner des cours de Français que pour animer cet espace d’accueil. Les personnes intéressées sont invitées à postuler à l’adresse suivante : petitsdejparis@armeedusalut.fr

Dans un communiqué, la Mairie de Paris alerte le Gouvernement sur la réapparition de campements de grande ampleur Porte de la Chapelle, Porte d’Aubervilliers et avenue Wilson à Saint-Denis. “Entre 700 et 1 200 réfugiés dorment actuellement dans la rue, dans des conditions indignes, dans l’attente d’être pris en charge par l’Etat qui en a la responsabilité”, précise la Mairie de Paris qui, face à cette situation humanitaire alarmante, a décidé de mettre en place plusieurs aides d’urgences, avec le soutien des associations comme des maraudes sociales, des distributions alimentaires, des installations de points d’eau et de sanitaires. Le Maire de Saint-Denis, M. Laurent RUSSIER, a également mis en place des dispositifs similaires sur sa commune.

1 Comment
  • Romaillard
    Posted at 09:39h, 06 juin Répondre

    Centre de jour,
    plutôt une bonne idée mais ne résoud pas l’abri de nuit.
    Quid des SDFs : Y sont-ils admis ou en sont-ils refoulés ? JE n’en ai pas vu mention.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.